Comment fonctionne le trading des CFDs ?

0
170

Les contrats pour la différence (CFDs) sont des produits financiers indispensables dans le cadre de la négociation sur les marchés financiers. Ce type de trading ne nécessite pas l’achat ni la vente d’un actif sous-jacent. Que faut-il retenir du trading sur CFDs ? Quelles sont ses caractéristiques ? Quel est son fonctionnement ? Découvrez les réponses à ces interrogations dans le présent article.

Que signifie le trading sur CFDs ?

Le trading sur CFDs s’apparente à l’action d’acheter et de vendre des CFDs. Littéralement désignés par « Contrats pour la différence », les CFDs sont des produits dérivés permettant d’effectuer des négociations sur les marchés financiers. Ceux-ci sont entre autres :

  • Les actions ;
  • Le forex ;
  • Les indices ;
  • Les matières premières, etc.

Avec les CFDs, vous n’avez pas besoin de disposer des actifs sous-jacents. Au contraire, si vous souhaitez trader un CFD, sachez que vous vous engagez à échanger la différence de prix de l’actif entre le début et la fin du contrat. Pour en savoir davantage, cliquez ici. Au nombre des avantages intéressants que procure le trading sur CFD figure la possibilité de négocier sur les mouvements de cours à la baisse comme à la hausse. Dans ce cas de figure, les gains varient selon la précision de votre prédilection.

Les principales fonctionnalités et utilisations des CFDs comprennent :

  • Les positions longues ;
  • Les positions courtes ;
  • L’effet de levier ;
  • Les taux de couverture ;
  • Le hedging (couverture).

Ces fonctionnalités et utilisations vous aident à mener à bien votre trading sur CFD.

Comment fonctionnent les CFDs ?

Le trading sur CFD regorge de 4 concepts clés, à savoir : le spread, la taille de contrat, la durée et les gains et pertes.

Spread

La cotation d’un CFD se définit suivant 2 cours, dont le cours d’achat et le cours de vente. Le cours d’achat (ask) signifie le cours servant à ouvrir une position longue sur CFD.  Le cours de vente (bid), quant à lui, désigne le cours utilisé pour ouvrir une position courte sur CFD. Les cours de vente sont généralement petits au cours du marché. 

À l’inverse, les cours d’achat dépassent légèrement celui du marché. L’écart entre ces deux cours représente le spread. Le plus souvent, les frais d’ouverture d’une position sur CFD sont compris dans le spread. Seulement, le spread des CFDs sur les actions n’induit pas les frais de transaction.

Taille de contrat

Généralement, les CFDs sont négociables via les contrats standards (lots). La taille d’un contrat dépend notamment de l’actif sous-jacent. Elle est le reflet direct de ce qui se passe sur le marché au moment précis. Concernant les CFDs sur actions, la taille d’un contrat équivaut à une action de la société. Par exemple, si vous souhaitez ouvrir une position correspondante à l’achat de 300 actions Technicolor, il faudra acheter 300 contrats CFD Technicolor.

Durée

La majorité des positions sur CFD ne disposent pas de date d’échéance fixe. La clôture d’une position exige donc l’ouverture d’une autre position sur la même valeur, mais cela doit être fait dans le sens inverse cette fois-ci.

Gains et pertes

Pour calculer le gain ou la perte à l’issue d’une prise de position sur CFD action, vous devez multiplier la taille de la position par la valeur du contrat. Ensuite, multipliez le résultat obtenu par la différence de valeur entre le cours d’ouverture et celui de fermeture du contrat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here