L’histoire des cigares

0
24

L’histoire des cigares est riche et passionnante, remontant à plusieurs siècles. Les premiers témoignages de culture de tabac datent de l’arrivée des colons espagnols en Amérique au XVIe siècle. Les Indiens Taïnos, habitants originaires des Antilles, fumaient déjà le tabac sous forme de feuilles roulées, appelées « cohibas ». Les Espagnols ont rapidement adopté cette pratique et ont commencé à cultiver le tabac sur l’île de Cuba.

Au XVIIe siècle, les cigares étaient devenus très populaires auprès des riches et des puissants, et ont été exportés dans le monde entier. Les premiers cigares étaient généralement faits à la main, avec des feuilles de tabac cultivées localement, et étaient souvent utilisés comme moyen de paiement.

Au XIXe siècle, la production de cigares a connu un boom économique, avec des milliers d’ouvriers travaillant dans des usines de cigares à La Havane. Les cigares cubains étaient considérés comme les meilleurs du monde et étaient très prisés par les fumeurs de haut standing. Cependant, la révolution cubaine de 1959 et le blocus américain qui a suivi ont gravement perturbé l’industrie des cigares cubains. Les relations diplomatiques entre les États-Unis et Cuba se sont détériorées, et l’exportation de cigares cubains vers les États-Unis a été interdite.

Malgré ces obstacles, l’industrie des cigares cubains a réussi à maintenir une certaine vitalité, grâce à l’exportation vers d’autres pays et à la production pour le marché intérieur cubain. Les cigares cubains ont continué à être considérés comme l’un des produits les plus prestigieux de l’île.

 Combien de catégories de cigares existe-t-il ?

Il existe plusieurs catégories de cigares, chacune ayant ses propres caractéristiques et sa propre méthode de fabrication. Les principales catégories de cigares comprennent :

  • Les cigares cubains : Les cigares cubains sont fabriqués à la main à partir de feuilles de tabac cultivées à Cuba. Ils sont considérés comme les meilleurs du monde en raison de leur goût et de leur qualité supérieure.
  • Les cigares dominicains : Les cigares dominicains sont également fabriqués à la main, mais à partir de feuilles de tabac cultivées en République dominicaine. Ils sont généralement considérés comme étant d’une qualité similaire aux cigares cubains, mais ont tendance à être moins chers.
  • Les cigares nicaraguayens : Les cigares nicaraguayens sont fabriqués à la main à partir de feuilles de tabac cultivées au Nicaragua. Ils ont gagné en popularité ces dernières années en raison de leur goût robuste et de leur qualité constante.
  • Les cigares havane : Les cigares havane sont fabriqués à la main à partir de feuilles de tabac cultivées à Cuba, mais sont assemblés et roulés à l’étranger. Ils peuvent être fabriqués à partir de feuilles de tabac cubain légalement importées ou de feuilles de tabac cubain de contrebande.
  • Les cigares machine-made : Les cigares machine-made sont fabriqués à la machine et ne sont pas considérés comme des cigares de qualité supérieure. Ils sont généralement moins chers et sont souvent utilisés pour les cigarettes.

Comment les cigares sont-ils produits ?

Il est également important de noter que la production de cigares est un processus complexe qui nécessite des années d’expérience et de savoir-faire. Il y a plusieurs étapes impliquées dans la production de cigares, allant de la culture du tabac à la fabrication et au vieillissement du cigare. Les feuilles de tabac sont cultivées avec soin, coupées et séchées avant d’être triées en fonction de leur qualité. Les feuilles les plus belles sont ensuite utilisées pour la capote (enveloppe extérieure) du cigare, tandis que les feuilles moins belles sont utilisées pour le remplissage (intérieur) du cigare.

Une fois les feuilles préparées, elles sont ensuite roulées à la main pour créer le cigare. Ce processus est réalisé par des torcedores (rouleurs de cigares) expérimentés qui ont souvent appris leur métier en grandissant dans une famille de fabricants de cigares. Les cigares sont ensuite vieillis pendant plusieurs mois, voire des années, pour permettre aux arômes et aux saveurs de se développer.

Il existe également différents types de format de cigares, tels que les petits formats : les Petit Corona, les Robusto, les Short Robusto, les Panatela, les Lonsdale, les Demi Tasse, les Churchill, les Double Corona, les Presidente, Les Grand Corona, les Double Toro, les Magnum, etc. Chacun de ces formats a des caractéristiques différentes en termes de taille, de forme, de saveur et de durée de fumée.

L’histoire des cigares est un voyage dans le temps, depuis la découverte de cette pratique jusqu’à nos jours, avec des changements majeurs dans les relations internationales, les processus de production, les styles de consommation, et des catégories de produits variés. Les amateurs de cigares peuvent découvrir de nouveaux goûts et des expériences de fumée en découvrant les différents types de cigares disponibles sur le marché.

Conclusion

L’histoire des cigares est remplie d’événements passionnants et de personnages intrigants. Les cigares cubains restent les plus prestigieux, mais les cigares nicaraguayens et dominicains sont en train de gagner en popularité auprès des amateurs de cigares du monde entier. Les catégories de cigares disponibles sont variées, chacune ayant ses propres caractéristiques et sa propre méthode de fabrication, il est important de les connaître pour faire un choix adapté à ses goûts et à son budget.